Avertir le modérateur

25/06/2011

Le budget des automobilistes serait nettement en hausse sur l'année 2010.

info-auto.jpg


Ce sont du moins les conclusions auxquelles parvient l'Automobile Club, dans un rapport publié sur le portail de l'association : Assurances automobiles, entretien, carburant, en tout le budget de l'automobiliste aurait augmenté de 1,6% pour une  peugeot 308 diesel, et de 3,4% pour une clio essence en 2010. Nul doute que la flambée des prix de l'essence à la pompe n'est pas étrangère à ce phénomène, mais les augmentations des tarifs d'assurances pèsent aussi. Les assureurs et mutuelles ont en effet majoritairement augmenté leur tarifs en 2010, de même qu'en 2011
Dans cette perspective, le budget que les ménages consacrent à l'automobile augmenterait au final plus plus vite que l'inflation, ce qui est avouons-le plutôt problématique : Depuis 15 ans que l'AC édite son baromètre : le phénomène s'est reproduit à l'identique (une seule exception).

Les coûts d'entretien, la nouvelle manne des constructeurs et des prestataires, augmenteraient eux aussi sensiblement : Ainsi pour un diesel, l'entretien représenterait 20% du budget total, à noter aussi un paramètre auquel on ne pense pas forcément :  Le prix des péages ( on pourra bien sûr aussi y ajouter les frais d'amendes, je ne sais pas s'ils sont comptabilisés dans l'étude). Pour 2011, l'Automobile club, prévoit que la tendance est à l'identique ,avec même un renforcement, en raison de la supression de la prime à la casse.

Un résumé du budget sur le site de l'automobile club (lire notamment le développement sur le rôle de la TIPP)

http://www.automobile-club.org/actualites/actualites-secu...

Le document intégral :

http://www.automobileclub.org/budget

 

18/06/2011

Profiling et bonus comportementaux : Les nouveaux arguments des assurances auto

HYBRID3.jpg


La Tribune a consacré un article aux assurances auto qui valorisent via des bonus ou des réductions de primes, les transports "Développement durable" ou "écologique" selon votre manière de voir les choses. "Argument prétexte" pour toucher de nouveaux publics? Ciblage commercial? ou plus simplement "profilage", dans une logique comparable à celle des réductions de primes d'assurances déjà allouées aux conducteurs de véhicules "verts" (hybride ou électrique).


Alibi écolo ou réalité du risque?

Les deux offres présentées dans l'article de la Tribune émanent de deux célèbres filiales de la SGAM Covéa, à savoir la Maaf et la GMF.
pour la MAAF, il s'agit d'un bonus "Eco transport" de 5% dont peuvent bénéficier les particuliers détenteurs d'un abonnement annuel aux transports en commun (10% pour la GMF), ou à un des services d'abonnement aux vélos en libre service type Velib qui se répandent de manière croissante dans les grandes et moyennes villes de France.  Bref passé l'éventuel alibi écologique, rien de franchement nouveau sous le soleil : On peut en effet supposer qu'un possesseur de pass navigo est à priori quelqu'un qui se rend à son travail en transport en commun : Quand on sait que la majorité des accidents ont lieu dans le cadre des trajet domicile/lieu de travail et qu'il coûtent cher aux assureurs on comprend tout de suite la logique. Il serait d'ailleurs intéressant de savoir si ce bonus s'étend aux assurances scooter ou moto.  Pour les abonnés Velib, on pourra supposer que le titulaire de l'abonnement est un Hyperurbain, qui utilise le vélo pour se rendre sur son lieu de travail, même si la corrélation est peut-être moins forte que pour l'abonné aux transports en commun.

 

Du profiling à gogo

On pourra y voir davantage l'effet du "Profiling" : Les velibistes sont par exemple des sociostyles tirant peut -être plus sur le "Bobo" ou le "citadin branché", là encore un profil plutôt rassurant pour les assureurs.  D'après la Tribune, la prochaine étape dans ces offres niches ou "bonus comportementaux" pourrait être l'auto partagée, type Autolib : Dans ce cas encore, on valorise officiellement un comportement eco-friendly ( "les comportements citoyens" d'après Covea), et au bout du compte un profil urbain, peu consommateur en matière d'automobile, un client à faible kilométrage et à faible risque dirons-nous...

| Commentaires (0) | Tags : sgam, éco transport, covea, maaf, autolib, gmf | 18:19 | Assurances auto | Lien permanent | | | |  Imprimer

10/06/2011

Assurances : Des partenariats à l'échelle locale via le marketing digital

Le marketing digital à l'américaine
assurances americaines.jpg

Une société d'assurance du Nevada (vraisemblablement un courtier) "American Best Agency" vient de lancer (proudly!) un "Preferred Partners Program" dont le but d'après Insurancenews.net.com est ni plus ni moins d'apporter les bienfaits du marketing digital et des réseaux sociaux à Las Vegas et ses communes avoisinantes. Un discours qui semble quelque peu surréaliste mais dont je vous invite à vérifier ici la traduction si vous le souhaitez : http://insurancenewsnet.com/article.aspx?id=263919&ty...

Des partenariats locaux?

Le "Preferred Partners Program" permet aux entreprises locales de collaborer avec la compagnie, en mettant à la disposition de leurs clients des offres, "coupons" et réductions "digitales" ;  valables auprès de l'assureur...  Un peu gonflé "American Best Agency" puisque la société n'hésite pas à à présenter son initiative comme un moyen de soutenir l'économie locale du Nevada...

On  trouve un peu de tout sur la page "Partners" de la société : Du Bar tapas, au plombier local, en passant passant par un video lounge, etc :  http://www.american-best.com/service-center/partners-page/ .

assurance.jpg

Tout ça couplé pour la partie réseaux sociaux à l'inévitable page Facebook (http://www.facebook.com/americanbestagency) qui n'intéresse bien sûr pas grand monde mais que continuent de conseiller les web agencies. Celle-ci comme vous le constaterez au visu du graphique ci-dessus étant nettement orienté vers les assurances dommages (assurances auto, habitations, bateaux, etc). Un peu léger comme stratégie réseaux sociaux? Oui peut-être. L'idée des partenariats déjà bien amorcée dans le monde, fait cependant école en France désormais, pour un résultat frôlant - doux euphémisme - parfois le grand n'importe quoi il faut bien le dire. à quand la réduction "assurances" dans son paquet de Bonux? La nouveauté dans le système americain best, c'est donc l'option "local"... Après tout pourquoi pas...

Source :

http://www.american-best.com/

 

04/06/2011

La réponse motivée pour les demandes d'indemnisation

BCF.jpg

La réponse motivée dans les procédures d'indemnisation

Sur le site du Bureau Central Français (qui gère le système carte verte), on trouve le texte de la Circulaire n° 2/2011 ; quel est l'objet de cette circulaire? Tout simplement de prendre acte de la demande du Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires (FGAO), de diffuser une circulaire élaborée par ses soins et qui concerne la définition de la « réponse motivée » à à une demande d’indemnisation d’une victime (article 23 de la Directive 2009/103/CE du 16 septembre 2009). Cette définition est le résultat des travaux du Comité de Coordination réunissant les différents Organismes d’indemnisation et Fonds de garantie des Etats membres de l'UE.

Les recommandations concernant la définition de la réponse motivée ont été adoptées en novembre 2010, à l'occasion de l’assemblée générale des fonds de garantie et des organismes d’indemnisation à Athènes.

Il s'agit donc de la norme actuelle et elle est désormais applicable à tous les organismes d’indemnisation.
Les trois points abordés dans la circulaire de la FGAO étant les suivants :
1. Comment reconnaître être en présence d’une réponse motivée ?
2. Comment faire pour fournir une réponse motivée ?
3. Comment saisir l’organisme d’indemnisation ? 

La réponse motivée doit émaner de l’assureur ou de l’avocat, et elle s'adresse à la victime. Si le fond d’indemnisation contacte l'assureur, son représentant ou l'avocat, en leur demandant s'ils ont répondu  de façon motivée à et qu'il ne l'ont pas fait, ces derniers doivent non seulement répondre à la personne lésée, mais aussi prendre contact avec la victime son représentant, ou ou son avocat, sous peine - à l'expiration d'un délai de deux mois, de perdre la main, et que l’organisme d’indemnisation gére lui même le dosser, et exerce ensuite son recours contre l'assureur ou l'avocat.

http://www.bcf.asso.fr/content/circulaire-n%C2%B022011-de...

La news de l'assurance :

Un article qui met en relation le rôle du médiateur des assurances et des mutuelles et celui de l'Ombudsman Belge : http://lexique-assurance-voiture.com/2011/05/30/lombudsma...

| Commentaires (0) | Tags : fgao, bcf, bureau central français | 18:50 | Assurances auto | Lien permanent | | | |  Imprimer

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu