Avertir le modérateur

29/03/2012

Les experts de l'ANEA communiquent sur la fraude aux assurances auto

tc2.jpg

Une commission anti fraude

On parle beaucoup de l'ANEA ces jours-ci dans la presse spécialisée : Non seulement cela bouge pour la profession dont les lignes de partage du métier comme nous le verrons dans un article ultérieur sont en train d'évoluer, mais de plus elle communique, recourant pour l'occasion à la tribune de l'Argus de l'assurance pour relayer les actions entreprises au sein de sa Commission anti fraude, dont les résultats ont été présentés aux assureurs voici quelques jours.

Former les experts

Ladite commission, dont la création remonte à 2008, a notamment pour objet la mise en place d'un cadre de référence sur le plan de la formation, afin de former les experts à la détection de ces dernières, c'est dire si nous partions de loin. Ils seraient déjà un peu plus de 10% parmi les membre de l'ANAE à avoir  suivi le premier module de formation, seuls 5% ayant effectué l'ensemble du parcours, et pouvant donc prétendre à la dénomination de "référent fraude". Un sésame qui devrait être fortement valorisé dans les cabinets d'expertise, dans un contexte où les fraudes à l'assurance se généralisent tous azimuts.

Un phénomène très répandu dans les pays anglo-saxons

Que l'ensemble des cabinets se dotent à terme d'un spécialiste voire d'une cellule anti fraude, on en est encore loin, puisque l'objectif visé à la fin de l'année n'est seulement que de 30%. La France aura mis du temps à prendre la mesure de la fraude, par rapport à d'autres pays. Il est vrai que le phénomène était resté relativement circonscrit par rapport aux pays anglo-saxons, où la fraude à l'assurance est un phénomène désormais quasi endémique. Tout près de nous, au Royaume-Uni, l'ABI, (Association of British Insurers) a même été jusqu'à mettre en place des procédures d'appels à dénonciation de la part des usagers. Argument pour convaincre ces derniers : Les fraudes à l'assurance auto constitueraient un facteur de coûts important pour les assureurs et se répercuterait mécaniquement sur les montants des primes d'assurance auto en agissant contre la fraude, les assurés se prémuniraient donc contre des hausses à venir de leurs tarifs.

Les Anglais très en avance

Il est vrai que la maturité constatée outre-manche en matière de fraude par les assureurs est précisément à la hauteur du volume de ces dernières : Elles se décomposeraient en quelques grandes catégories, parmi elles :

  • Les simulations d'accidents (en particulier aux USA et au Canada, ou la chose est souvent le fait de bandes organisées) ;
  • Les fausses déclarations (en particuliers liées aux sinistres du fait d'un tiers) ;
  • Les fraudes aux déclarations des conducteurs : très présentes en Angleterre du fait des tarifs prohibitifs des contrats, avec en particulier un phénomène récurrent ces dernières années : Le rattachement des jeunes sur les polices des parents même quand ils sont les principaux conducteurs des véhicules.

tc4.jpg

Quelques pistes

Mais les opérations de l'ANEA vous l'aurez compris concernent plutôt les deux premiers types de fraude mentionnés plus haut. L'ANEA en concertation avec les assureurs explore plusieurs solutions pour diminuer les risques de fraudes, et surtout faciliter leur détection, outre la formation dont nous avons déjà parlé, et suggère de favoriser les éléments suivants :

  • Examen du véhicule avant la souscription du contrat ; 
  • Contrôle après réparation ;
  • Mise en place de procédures particulières pour les sinistres du fait d'un tiers non identifiés (normalisation des rapports ), ces derniers représenteraient la moitié des fraudes recensées.

 

Une fraude qui coûte cher aux assurances

En France, c'est l'ALFA (Agence pour la lutte contre la fraude à l'assurance) qui est chargée de recenser ces fraudes. Plus de 20000 cas seraient ainsi déclarés chaque année, sachant que le périmètre de l'agence ne porterait que sur 70% des assureurs, ce qui après estimation renvoie à un chiffre d'une trentaine de milliers de cas estimés chaque année. Au bas mot bien sûr, puisque nous parlons ici seulement des fraudes qui ne passent pas les mailles du filet... Les experts joueraient un rôle important pour les fraudes matérielles (ce qui est logique) puisqu'ils participeraient à détecter 70% des fraudes. La profession dans son communiqué de presse a cependant annoncé son intention de renforcer son rôle sur la question, un message qu'il faut probablement comprendre comme une réponse à la banalisation croissante de l'automatisation des procédures d'expertises chez les assureurs (via les logiciels ad hoc), bref une manière comme une autre de récupérer de l'expertise et du service dans un monde ou l'expertise est de manière croissante traitée de manière quantitative et de se démarquer des experts indépendants...

Sixième congrès de l'ANEA le 30 mars

tc5.jpg


Lors de cet événement qui se tiendra au CNIT (Paris La Défense), l'ANEA tiendra une table ronde « identifier la fraude aujourd’hui » ou le thème sera traité selon les axes suivants :

  • L'approche juridique > tracer les contours de la fraude ;
  • Moyen et process > L'intégration de la lutte anti fraude au sein des cabinets ;
  • Logiciel > Quelles solutions data dans un domaine ou encore une large partie des process est manuel : "Quels moyens pourraient proposer les fournisseurs de logiciels informatiques pour assister les Experts en automobile dans ce recensement ?".

 

tc.jpg

 

La télématique embarquée comme source de nouveaux risque

Curieusement : aucune place particulière ne semble accordée lors de cette table ronde aux implications, risques nouveaux et usages liés à la télématique, même s'il ne fait pas de doute que ces questions seront abordées. Je signale à ce propos une autre conférence qui elle se déroulera à Londre les 10 et 11 mai, et qui portera sur les nouvelles solutions à destination des assureurs en télématique liées notamment au développement des contrats Pay as you drive. Dans l'article recensant cet événement, un chapitre est par ailleurs consacré aux possibilités de segmentation du secteur des comparateurs d'assurance qu'entraînera vrasemblablement la diffusion des contrats d'assurances basés sur la télématique.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu