Avertir le modérateur

23/01/2012

Comparethemarket.com lance un comparateur de cartes de crédit

Nouveau créneau pour le célèbre comparateur d'assurance

Le comparateur anglais comparethemarket.com vient de lancer en fanfare un nouvel objet de comparaison : Les cartes de crédits, plus précisément les services qui sont attachés à ces dernières.  Le géant de la comparaison a mis en place une campagne de publicitaire sur le ton de la comédie, jouant sur la confulsion entre comparethemarket.com et comparethemeerkat.com , et reprenant donc les frasques de son désormais célèbre Aleksandre Orlov.

Des campagnes déclinées sur de multiples supports

La campagne fait l'objet d'une diffusion TV, et est disponible (et déclinée) sur la page facebook dédié  : http://www.facebook.com/Comparethemeerkat. Pour les utilisateurs de twitter, il est aussi possible de suivre @Aleksandr_Orlov.

Enfin pour les éventuels fans, en cliquant sur la vidéo vous accéderez à l'ensemble des campagnes mettant en scène les deux bestioles.

Pour accéder au comparateur de cartes de crédit : http://www.comparethemarket.com/credit-cards/

 

08/12/2011

Ebay arrive sur le marché de l'occasion en ligne en partenariat avec le comparateur d'assurance auto kelassur

marche-voiture-occasion.jpg

Un marché prometteur

Preuve que le marché de la voiture occasion est en bonne santé, nous avons assisté ces derniers temps à l’arrivée d’un nouvel acteur sur le terrain du véhicule seconde main, et pas des moindres puisqu’il s’agit ni plus ni moins que d’une filiale du groupe Ebay.  Ebay qui apporte donc clé en main, son expérience de la vente en ligne, et toute la logistique qui va avec… Pour qu’une pointure de ce niveau investisse le terrain, c’est vraisemblablement qu’il doit présenter de bonnes opportunités. Les analystes considèrent classiquement que la crise et la paupérisation (relative) de la population est connectée à la montée en puissance du véhicule d’occasion.

Un âge moyen qui ne cesse de progresser

On constate en effet, que l’âge moyen de l’acheteur de véhicule neuf ne cesse de progresser : Il était de 49,5 ans en 2009 en Europe et de 51,5 ans en France.  L’arrivée au « pouvoir d’achat » des papi-boomers, parmi lesquels on compte un taux confortable de bonnes retraites qui ne demandent qu’à être consommées, n’est pas étranger au phénomène.

Le syndrome de l’audi TT

Ainsi il est de bon ton chez les cheveux blancs qui en ont les moyens de se retrouver au volant d’une fougueuse audi TT et plus généralement dans des modèles qu’on eut davantage crus destinés à une clientèle plus jeune. Certains disent même que l’audi TT est aux retraités  ce que la Mini était aux blondes dans les années 80…  Bien sûr tous les retraités loin s’en faut ne sont pas tous logés à la même enseigne, mais une part importante de ces tranches d’âge disposent d’un « surplus » de pouvoir d’achat, d’ordinaire accumulé durant les trentes glorieuses et qui plombe par ailleurs les comptes de la sécurité sociale, mais c’est un autre problème.

Quid de l’efficacité du modèle ?

Pour ce qui est de la demande, on voit que que pour le classement des véhicules les plus demandés Renault occasion arrive en premier et à l'autre bout du Top ten, c'est Volkswagen (en 10ème position). Mais comme vous le constaterez si vous vous rendez sur le portail, il ne s'y vend pas que du véhicule d'occasion... Ebay a manifestement tiré la leçon du recours croissant des Français au web pour acheter du neuf y compris en voiture... Là encore, l'expertise et le savoir faire Ebay pourra rassurer les profils frileux pas très web 2.0. Reste à savoir si les prix Ebay s'aligneront sur ceux des acteurs déjà présents... 

Qui sur(vivra) verra?

Bref, est-ce à dire que le modèle développé par Ebay pour les voitures fonctionnera aussi bien que pour le créneau qui a fait sa richesse et sa gloire, cela seul l’avenir le dira.

De l’assurance auto et du crédit en services annexes

Côté services annexes, j’ai remarqué qu’Ebay a noué deux partenariats l’un avec  Cételem pour le crédit, et l’autre avec  le comparateur d’assurance Kelassur  pour l'assurance auto. Kelassur réalise "assurément"  un beau coup sur ce partenariat, qui va lui offrir un supplément de visibilité non négligeable par rapport aux poids lourds présents sur le marché des comparateur, le (pour l’instant) mutualiste Assurland, (encore propriété de la SGAM Covea), Hyperassur, et surtout dernier sur la place mais non le moins gourmand, Le Lynx d’Aviva …


21/11/2011

Un nouveau comparateur d'assurance auto sur le marché

capture d'écran du site de la Chambre syndicale des courtiers d'assurance

L'instance représentative des courtiers d'assurance

Sur le site de la chambre syndicale des courtiers d’assurance est annoncé la tenue du prochain congrès national de l’organisation qui se déroulera à Reims les 31 mai et 1er juin 2012.
La CSCA présente quelques news ainsi qu’une revue susceptibles de vous intéresser.

Un nouveau sur le marché de la comparaison d'assurance

Ainsi dans la section « informations et analyse » , un billet est consacré à l’arrivée d’un petit nouveau sur les marché des comparateurs d'assurance, il s’appelle LeComparateurAssurance.com,  et se présente comme le premier  comparateur d’assurance géo-localisé, ce qui certes présente un intérêt non négligeable compte tenu des différences de tarification observées entre départements pour les assurances santé et auto notamment. Quelques comparateurs s’étaient d’ailleurs fait épingler sur ce sujet. J’ignore si notre petit nouveau est le premier à fournir ce service, mais si c’est le cas, nul doute que cette particularité sera probablement bientôt imitée ou reprise rapidement par les poids lourds et moyens du marché.

Indépendance?

Une autre particularité de ce comparateur qui pourra étonner, c’es t  la volonté affirmée d’indépendance, et le parti pris de représenter dans le panel tous les assureurs qui le souhaitent, qu’ils soient partenaires ou non. Toute la question étant de savoir la différence de traitement qu’implique le fait d’être partenaire ou non. Je consacrerai peut-être un billet dans les semaines à venir à leur modèle économique.

En savoir plus :

Section informations et analyse de la CSCA : http://www.csca.fr/structure/bord.php?num=2

18/01/2011

Présence des assurances auto sur le web, quels enjeux?

assurance auto.jpg

Premier billet d'une série d'articles consacrés donc à l'investissement massif du web par les assureurs, mutuelles et comparateurs d'assurances. Je tenterai d'examiner les enjeux à l'oeuvre dans cette "sur-présence", ce que le consommateur est en droit d'en attendre, les risques qu'il peut-être amené à supporter, et les conséquences d'un environnement désormais ultra-concurrentiel sur les prix et les stratégies produits des assureurs.

L'argus de l'auto a consacré le 17 novembre dernier un article aux offres en ligne proposées  par les assureurs sur le web. Sont analysées en tout dans ce dossier 15 offres se décomposant entre 9 portails assureurs et 6 pure players (dans ce contexte "pure players" désigne les acteurs 100% internet). Difficile de procéder à une telle analyse, les pure players en question comme l'indique d'ailleur l'argus sont pour la plupart des émanations d'assureurs (certains d'assureurs figurant dans le panel d'ailleurs ! ). En dernier ressort, les vrais "pure players" , à savoir les « purs comparateurs d'assurance» dont l'actionnariat n'est pas détenu par les assureurs sont bien évidemment fort rares, autant le dire tout de suite (on pourra citer par exemple le comparateur des dossiers de l'Epargne). Nous verrons plus loin que l'actionnariat des comparateurs n'est pas sans poser problème sur leur fonctionnement, ainsi récemment Assurland a dû notamment communiquer sur cette question.

LE lieu où il faut absolument figurer... Mais à quel prix?


L'argus note qu'en moins de cinq ans, Internet est devenu LA vitrine dynamique pour les assureurs. LE lieu où il faut définitivement figurer – et en bonne place – pour espérer récupérer des parts de marchés. Privatisation croissante du secteur oblige (avec des assureurs privés qui grignotent progressivement la part des mutuelles), le secteur est devenu ultra concurrentiel au point que non seulement les acteurs se regroupent, mais de toute évidence ce mouvement de regroupement (à l'image de ce qui se passe au Royaume-Uni avec les assurances auto) n'est probablement pas achevé. L'utilisation croissante d'Internet par les ménages a ajouté un ingrédient supplémentaire, en accentuant la « volatilité des assurés » qui n'hésitent plus désormais à changer régulièrement d'assureur : Auparavant les assurés restaient fidèles de longues années à leurs assureurs, mais ces temps sont désormais révolus. Times are changing...

On appelle ce phénomène nouveau (du moins en ce qui concerne son ampleur), le « taux de Churn », il décrit grosso modo la  tendance des assurés à changer d'assureur. Plus il est élevé plus les assurés sont versatiles. Inutile de dire que les assureurs regardent de très très près cet indicateur. Il mesure d'une part leur capacité à récupérer de nouveaux assurés, et à perdre aussi leur propres assurés ! D'où cette tendance concomitante qu'on observe de manière croissante dans le monde de l'assurance : les programmes de fidélisation du client... Qui peuvent prendre des formes diverses et variées, pas toujours sympathiques malheureusement. La suite dans quelques jours !

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu