Avertir le modérateur

18/10/2010

Les applications smartphones pour assurances auto

application-iphone-declaration-sinistres-assurance-auto.jpg

Les applications pour smartphones dans le domaine des assurances sont de plus en plus nombreuses. Si bien sûr l'aventure a commencé avec l'Iphone, les autres systèmes n'ont pas tardé à s'engouffrer dans la brèche. Ces applications qui peuvent se décliner en une multitudes de services (qu'on songe à l'assurance vie, à la complémentaires santé) peuvent même dans certains cas être payantes.

Le monde de l'assurance auto a maintenant aussi ses applications, ainsi plusieurs assureurs proposent déjà des applications permettant aux assurés d'effectuer directement en ligne la déclaration de leurs sinistres auto-moto. Présentées comme un gain de temps, ces applications ne dispensent malheureusement pas d'établir un constat à l'amiable classique version papier cette fois-ci. L'intérêt de la déclaration via le smartphone est donc de fournir un surplus d'information à l'assureur : on parle alors plutôt de « pré-déclaration » du sinistre : ces applications permettent dans une interface dédiée, la prise de photos du véhicule accidenté ainsi que du constat amiable (sic). Est proposée aussi la possibilité de saisir manuellement les détails de l'accident, ainsi que les coordonnées de témoins éventuels : bref une option qui pourra s'avérer utile pour certains et pénible pour d'autres, tout dépendant au final de la rapidité de la frappe ! Reste quand même la possibilité d'expédier directement à l'assureur des clichés de l'accident - ou plutôt du résultat - à partir d'une interface dédiée...

Une fois cette déclaration effectuée, l'assuré est alors contacté pour la réparation de son véhicule par un garage partenaire ; l'application permet aussi, pour les bris de glace, grâce à la géolocalisation, de trouver le garage le plus proche de votre position, et l'itinéraire, bref rien de bien de particulièrement ébouriffant non plus, mais toujours le petit plus : à savoir l'obtention rapide des coordonnées du garage agréé... Ces applications proposent aussi souvent des listes de conseils, des faqs ainsi qu'un ensemble d'informations pratiques... Bref rien d'énormément convaincant au demeurant, pas franchement de gains de temps non plus, mais quelques petits plus qui peuvent s'avérer utiles.. Bilan nuancé donc... et peut-être des avancées à attendre en ce qui concerne la gestion des contrats, l'accès aux informations, etc...

[ source du cliché : http://cyril.lopez.tk/2009/10/14/dessinez-la-scene-de-vot... - l'illustration concerne ici un site internet, mais on peut envisager à terme quelque chose de comparable pour les smartphones ]

12/10/2010

évolution des chiffres de l'assurance auto et des transports entre 1998 et 2008

 

 

depenses-menages-vehicules-et-assurances-auto.jpg

(cliquer pour afficher en grand)

L'Union routière de France publie chaque année sur son site un recueil des statistiques concernant le secteur des transports. Décalage oblige, il faut toujours quelques mois avant que les statistiques de l'année apparaissent, c'est donc les chiffres de l'année 2009 qui sont actuellement en ligne. L'ensemble s'articule sur cinq chapitres (Route et sécurité routière, Véhicules, énergie et environnement, intermodalité, et économie des transports), assortis d'une introduction et d'un glossaire. Je me suis intéressé quant à moi à l'évolution des dépenses des ménages en transports individuels (je vous invite pour le reste à consulter les 23 pages fort éclairantes qui composent le pdf qui se trouve en ligne sur le site de l'association)

 

Les dépenses des ménages pour le transport individuel se décomposent en 3 grands postes qui peuvent se subdiviser eux même en différents sous-postes :

  • Un poste achat de véhicule (qui se décompose en "véhicules automobiles" et "autres véhicules")
  • Un poste "Utilisation des véhicules" (qui se répartit en pièces détachées, carburant et lubrifiants, entretiens et réparations, et autres services)
  • Et enfin un poste assurances auto

 

Or on constate à la lecture du tableau qui décrit l'évolution des différents postes entre 1998 et 2008, que le poste achat de véhicule augmente à peine de 30% passant de 31,2 à 39,8 milliards d'euros. Par contre pour la même période, le poste « utilisation » augmente lui de 60%, passant de 62,2 à 97,4 milliards d'euros (les valeurs des différents postes pour 2008 s'établissant à 28,6 milliards d'euros pour les pièces détachées et accessoires, 39,1 milliards pour les carburants et lubrifiants, 20 milliards pour les entretiens et réparations et 9,7 milliards pour les autres services. Les assurances automobiles augmentent elles aussi de plus de 60% au cours de la décennie.

L'enseignement que nous pouvons tirer de ces différents chiffres est sans grande surprise : on comprend bien que les constructeurs se focalisent de plus en plus sur le service avec grosso modo un volume en valeur qui se rapproche sensiblement des volumes atteint en volumes d'achats de véhicules. Tirer les prix des voitures vers le bas pour vendre du service donc... On comprend moins cependant l'augmentation des services d'assurances voitures qui eux aussi augmentent de 60% pour la même période. Pour une évolution de la sinistralité qui n'épouse bien entendu pas tout à fait l'évolution des coûts des primes d'assurances.

 

Consulter le pdf avec l'ensemble des données :

ligne.http://www.unionroutiere.fr/faits-et-chiffres/faits-et-ch...

24/09/2010

Le GEMA annonce une possible augmentation des primes d'assurance auto

 

gema-entreprises-mutuelles-assurances.jpg

Alors même que le secteur se redresse avec une croissance de 2% pour le premier trimestre 2010, les assureurs mutualistes membres du Gema, ont prévu (autant dire annoncé - sic) une augmentation des tarifs d’assurance automobile qui devrait être comprise entre 1 et 3%. Ce relèvement est en bonne partie dû à la hausse du coût des sinistres matériels, qui devrait atteindre 3,5% en 2010, pourtant l'année cours est plutôt calme par rapport à la calamiteuse année 2009...

Les assureurs mutualistes représentent une bonne part du marché de l’assurance automobile, d'où une certaine nervosité probablement du côté des consommateurs, même si  « officiellement » aucune décision n'est prise... Un ballon d'essai lancé pour voir ce qui se passe ensuite?  Mystère... Pourtant les encaissements de primes montrent à l'évidence que mutuelles du Gema restent dans la course par rapport aux assureurs privés... La décision du gouvernement de taxer les réserves de capitalisation et plus généralement la « concrétisation » de solvabilité II ne sont peut-être pas étrangères à ces annonces.

Lire à ce  sujet l'article suivant :

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-march...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu