Avertir le modérateur

14/06/2012

General Motors ferme une de ses usines en Allemagne

gm.jpg

Il n'y a pas que la France qui connaissent des soucis avec son industrie automobile ; nos amis Allemands, malgré des salaires pourtant plus bas vont devoir eux aussi affronter des baisses d'activité... L'explication? La baisse de la demande, tout simplement. Une demande atone liée en grande partie à la baisse du pouvoir d'achat. Et oui, à force de baisser les salaires, et de geler le pouvoir d'achat, les Européens n'achètent plus assez.

Une révision de la stratégie Européenne

Ainsi, à peine un jour après que son président, Dan Akerson ait déclaré la nécessité de revoir la stratégie Européenne du groupe pour "booster" ses marges, et agir sur ses coûts ; General Motors a déclaré dans un communiqué de presse être en négociations avec les syndicats Allemands pour fermer une de ses usines. Le groupe espère que des négociations en cours permettront de retarder un plan d'augmentation de salaires de sa filiale Opel, mais la contrepartie serait d'éviter via diverses solutions à l'étude les licenciements économiques des membres du puissant syndicat IG Metall, même après la cessation d'activité de l'usine de Bochum.

Des ventes qui n'en finissent plus de se tasser

GM Europe est dans le rouge depuis une douzaine d'année, ayant accusé pour 2011 une perte de 747 millions de dollars, et affichant par ailleurs une perte de 256 millions pour le premier quart 2012 (avant imposition). En cause, à côté de la crise Européenne, une capacité automobile jugée excessive, au regard de ventes qui n'en finissent plus de se tasser.

Source (en anglais)

| Commentaires (0) | Tags : opel, general motors | 09:10 | Actualité automobile | Lien permanent | | | |  Imprimer

24/01/2011

Vente de voitures neuves : Les pays émergents ont rattrapé les pays développés

auto-émergents.jpeg

D'après le quotidien les Echos, les pays émergents auraient rattrapé les pays développés pour les ventes de voiture neuves, soit 2,5 millions d'unités / mois. C'est la première fois que les ventes de ces 2 grands ensembles « géo-éco-politiques » s'équilibrent. Les chiffres annoncés proviennent des données compilées de la BCE et de Rexecode. Ce qui est sans doute le plus surprenant, c'est l'incroyable rapidité à laquelle ont évolué les choses, puisqu'encore en 2005, 2 fois plus de véhicules étaient vendus sur les marchés des pays développés.

À cela deux explications qui sautent aux yeux, au vu du graphique établi à partir des chiffres cités : Alors que – toujours pour la période 2005/2010 les ventes ont chuté dans les pays développés pour perdre grosso modo 500 millions d'unités sur 5 ans, elles ont augmenté de plus de 1 millions d'unités dans les pays émergents.

Un marché du neuf, nécessairement florissant...


Pourquoi des voitures neuves? Tout simplement parce qu'à la différence du marché des pDev, ou les achats de neuf portent sur le renouvellement du parc – Certes fortement encouragé ces dernières années – Une bonne partie des marchés émergents sur la création d'un parc automobile... Un marché loin d'arriver à saturation donc et probablement avec de belles promesses d'avenir. C'est sans trop de surprise la Chine qui tire le marché, constituant désormais le premier marché mondial pour l'automobile, les constructeurs qui ont multipliés les joint-ventures, et installations en Chine ne s'y sont pas trompés. Rien qu'en Chine donc, les immatriculation ont grimpé de 33% pour 13,8 millions de voitures individuelles.  Pour fixer encore un peu plus les idées : General Motors (Chevrolet/Buick/Cadillac) auraient vendu cette année plus de véhicules qu'aux Etats-unis, soit 2,35 millions de véhicules (plus que le marché Français toutes marques confondues), preuve que le rêve américain existe aussi en Chine :-), et qu'il existe une clientèle non négligeable pour cette gamme de véhicules (presque 17% des ventes). Les chinoises pures (Geely / Chery) totaliseraient quant à elles 46% des commandes totales.

 

Dans le prochain article, je ferai un point sur la situation dans les autres pays du "bloc émergent" (Brésil, Russie, Inde notamment), et nous verrons ce qui pourrait compliquer les choses en 2011.

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu