Avertir le modérateur

17/04/2013

Portrait d'Arnaud Giraudon / Sensibiliser à la délégation d'assurance

logoAA.jpg

Une des dernières fiches de personnalités inscrites sur le site de l'argus de l'assurance est celle d'Arnaud Giraudon, l'occasion étant toujours bonne de pouvoir décrire les acteurs de l'assurance, je vais en retracer les grands traits dans ce billet ; pour finir sur quelques infos bonnes à rappeler sur la notion de délégation d'assurance.

Un parcours marqué par le crédit mutuel

Arnaud Giraudon (centralien) est à l'origine de la création de Symphonis, devenu ensuite Fortuneo ( « j'aime ma banque ») devenu depuis filiale du Crédit Mutuel Arkea (Symphonis ressemble donc à une startup visiblement « initiée en interne » alors qu'Arnaud Giraudon assure le contrôle de gestion du groupe ). Après un passage à la tête du directoire de Suravenir ( toujours Crédit mutuel), Arnaud Giraudon  avec deux autres acolytes déjà présent sur le projet Symphonis lancent AcommeAssure courtier en ligne brestois, par ailleurs filiale de Ouest-France et de Spir. AcommeAssure s'est depuis peu lancé dans l'assurance santé, en plus de ses activités dans l'assurance auto, immobiler & crédit.

Délégation d'assurance

AA2.jpg

AcommeAssure s'était distingué en 2011 par la création du premier comparateur d'assurance emprunteur sur Facebook, ; Arnaud Giraudon comptait à l'époque sur Facebook et les médias sociaux pour sensibiliser le grand public à la notion de délégation d'assurance. La page facebook du comparateur n'existe plus aujourd'hui : AcommeAssure n'entretient d'ailleurs pas une grande présence sur les médias sociaux qui ne font manifestement pas partie de ses priorités en termes de marketing et de communication.

Sensibiliser le public aux possibilités de la loi Lagarde

Pourtant, il reste visibilement du travail à faire pour sensibiliser le public à ces questions.  En témoigne notamment un article de janvier 2013 publié dans le monde, où il est rappelé qu'à ce jour 85% des emprunteurs continuent de choisir l'assureur que leur propose leur banque, alors qu'ils pourraient faire jouer la concurrence, comme le permet la loi Lagarde depuis 2010.

Une technique surtout intéressante avant 40 ans

Arnaud Giraudon rappelle dans cet article que passé 40 ans cette technique de la délégation d'assurance est cependant moins intéressante pour les emprunteurs. La raison en est toute simple :  les contrats proposés par les banques sont collectifs, tout le monde a donc le même tarif. Par contre les contrats dont la souscription se fait en délégation sont eux individuels, le risque pris en compte dépend donc du profil, et peut - toujours selon M. Giraudon - être réduit de moitié pour des profils types jeunes/non fumeur...

Autres conseils présentés dans cet article :

En plus de lire attentivement le contrat d'assurance, Il faut de préférence opter pour les contrats assurant contre le décès, l'invalidité totale et partielle, et l'incapacité de travail. Certains contrats d'assurance n'assurent la couverture que si l'assuré se retrouve dans des situations tellement restrictives (incapacitié d'exercer une profession quelle qu'elle soit) qu'il vaut mieux en toute logique les éviter.  Il est recommandé par ailleurs de choisir les assurances présentant des garanties  forfaitaires (qui prennent en charge l'ensemble de la mensualité du crédit à la place du client) aux garanties indemnitaires même si le coût des premières est plus élevé.

 

12/01/2011

Assercar et Kareo : Vers un réseau commun

 

(suite de l'article précédent http://actu-assurance-auto.20minutes-blogs.fr/archive/201...)
kareo.jpg

Le commentaire d'Assercar :

« C'est un événement pour Assercar car GENERALI et AVIVA deviendront clients mais aussi actionnaires. Ces assureurs montrent ainsi leur volonté de contribuer fortement au développement du réseau et donc au développement des entreprises de réparations qui le composent. »

Pour le groupe ce changement permettra de renforcer les liens avec les autres partenaires du réseau Assercar – AXERIA (IARD), IMS (assurances expatriés), LA MÉDICALE (Assurances médicales), MARSH (leader mondial du conseil en gestion des risques et du courtage d'assurance ), et SURAVENIR Assurances (assurances vie / prévoyance) - qui bénéficieront d'un réseau plus fourni ainsi que de de l'amélioration des services.

 

D'après Autoactu.com, les 5 représenteraient avec leurs filiales presque 10% de l'assurance auto en France, ce qui aura forcément des conséquences sur leur capacité de négociation avec les prestataires de services, les experts et les carrossiers. À la clé il y aura bien évidemment du dégraissage (une grande partie du réseau de Kareo va perdre son agrément). Kareo travaille actuellement avec un réseau de 2240 garages alors qu'Assercar en compte entre 800 et 900, l'objectif de synergie entre les deux entités devra aboutir à la création d'un réseau commun comprenant entre 1300 et 1500 réparateurs, d'après le président de Kareo, Gérard Bonnet qui ajoute que le groupe respectera « la Charte de bonne conduite en appliquant des délais suffisants aux réparateurs qui ne seraient pas sélectionnés mais dont l'activité dépend fortement de nous » (en fait les assureurs n'auront d'autre choix que de le faire).

Le poids lourd de cette joyeuse assemblée, c'est bien sûr Aviva, 6ème assureur mondial, avec plus de 53 millions de clients (Europe/Amérique du Nord/Asie-Pacifique) et un chiffre d'affaire à l'avenant : 53 milliards d'euros, mais surtout 426 milliards d'actif en gestion soit presque un quart du PNB de la France; avec pour cette même France un chiffre d'affaire de 6,7 milliard d'euros assorti d'un joli résultat net de 390 millions d'euros pour seulement 4700 personnes employées...

Lire la suite

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu