Avertir le modérateur

12/04/2011

Assurances et TICs

 

 

vieil-ordinateur.jpg

Si les compagnies d'assurances utilisent l'informatique depuis plusieurs dizaines d'années, cette utilisation est restée strictement interne durant de longues années. Durant de longues années des employés de bureau ont donc alimenté les systèmes informatiques manuellement, à partir de sources variées : l'informatique permettait tout simplement d'accélérer des process antérieurement manuels, et forcément gourmand en temps. Ce n'est que vers les années 80 que les courtiers, ont commencé à développer leurs propres systèmes, qui dans une certaine mesure, faisaient doublons avec les systèmes des assureurs, et sans donc que les deux soient connectés... .

Single-entry, multiple-company interface (SEMCI)

C'est à partir de ce moment là aussi que l'on a commencé à réfléchir en termes d'efficacité « globale » et à envisager de rentrer les données dans des systèmes différents, mais compatibles.. Ainsi est né le concept de « single-entry, multiple-company interface (SEMCI) » qui après des années de silencieuse progression est réellement en train d'apporter aujourd'hui de la valeur ajoutée.. C'est ce genre de système qui permet l'interfaçage entre les données de l'assureur et le système du courtier par exemple.

 

swinton-assureur anglais.gif

Il est vraisemblable que cette intégration entre les systèmes des assureurs, ceux des courtiers, et surtout ceux des comparateurs, n'en est encore qu'à ses débuts : il y a encore du chemin à faire – surtout en France semble-t-il - pour attendre ce moment où il sera possible pour un consommateur d'obtenir auprès d'un comparateur, la meilleure offre en temps réelle... directement obtenue à partir du système de l'assureur interfacé avec celui du comparateur d'assurances... Comme c'est par exemple déjà le cas au Royaume Unis avec Aviva et le courtier Swinton... On comprend bien que dans un climat ultra concurrentiel, ce genre de possibilité, qui permet une réactivité accrue des assureurs aux fluctuations du marchés, est amené à se développer, et à créer encore plus de concurrence...

L'interaction avec le consommateur final

Malgré ces avancées, il n'était cependant toujours pas possible au consommateur final d'interagir directement avec les systèmes des courtiers ou des assureurs... C'est précisément ce qui a changé depuis quelques années chez certains assureurs, et qui est vraisemblablement amené à se généraliser. Cette interaction on la trouve désormais sur les espaces des assureurs et des mutuelles où il est à présent possible de gérer en ligne son contrat, souscrire des options supplémentaires...

 

application-assurances.jpg

Mais c'est aussi notamment par la téléphonie mobile que cette petite révolution est en train de s'accomplir, elle a largement commencé aux Etats-Unis et est en train de se répandre en Europe. Ainsi on trouve désormais des applications qui permettent de déclarer directement un sinistre, et d'envoyer les données à son assureur, en utilisant les différentes fonctionnalités des smartphones (photos, videos, geolocalisation). En ce domaine aussi on doit de toute évidence s'attendre à pas mal de bouleversements dans les années à venir. Le futur semble bien être une plus grande interaction de l'assuré avec son assureur ou son courtier, via des applications dédiées qui permettront notamment de souscrire des options supplémentaires. Il y a aussi probablement beaucoup à attendre de l'interfaçage futur entre les données personnelles du Dossier médical personnel et les assureurs et mutuelles, bien que de nombreuses questions liées à l'utilisation de ces données restent en suspens...

http://www.canadianunderwriter.ca/issues/story.aspx?aid=1...

 

Pourtant d'après un rapport de Celent dont on a déjà beaucoup parlé en particulier sur le web anglo-saxon, les assureurs seraient encore très à la traîne par rapport aux possibilités réelles offertes par les smartphones, et surtout par l'enorme nombre d'appareils en utilisation dans le monde désormais, qui fait bien sûr envisager les choses tout à fait différemment..

lisez cet article pour vous en convaincre : http://www.mobilecommercedaily.com/2011/03/08/life-insura...

24/02/2011

Du côté des assureurs : La stratégie d'Aviva pour 2011

assurance-auto-anglaise.jpg

L'assureur privé anglais a publié il y a une dizaine de jours un communiqué de presse sur son plan de développement commercial pour les prochaines années. Intitulé « AVIVADistribution 2015 », celui-ci traduit un fort engagement du groupe en direction en direction de son réseau de distribution. L'objectif est de placer les agents généraux au coeur du dispositif, même si les autres éléments du puzzle ne sont pas pour autant négligés (courtage et partenariats).

L'année 2011, verra donc de «  forts investissements commerciaux » qui se traduiront notamment par la publicité, le désormais incontournable développement internet, et la création de nouveaux points de ventes. (« Plusieurs outils internet seront déployés pour améliorer l’efficacité de l’activité commerciale et de la relation client. »). Le groupe a d'autre part annoncé le développement d'offres de services multicanaux qui auront pour objectif d'augmenter le taux de détention des produits, de la prospection de nouveaux clients donc, mais aussi probablement une politique agressive d'incitation en direction des clients existants.

La stratégie emploi :  Une politique de développement active du réseau d’agents généraux

Le groupe a d'autre part annoncé le développement de « structures dédiées » à destination de la clientèle haut de gamme. En ce qui concerne le personnel, la mobilité des conseillers commerciaux salariés vers les réseaux d’agents généraux sera encouragée, dans la droite ligne de la politique de développement de ces agences évoquées plus haut.
On doit vraisemblablement comprendre par cette mesure qu'Aviva préfère encourager la mobilité en direction du réseaux « d'indépendants »  via diverses incitations plutôt que de licencier. (Composition actuelle : 875 agents généraux, 1800 collaborateurs d’agences, 1000 courtiers, 400 conseillers vie, 900 conseillers en gestion UFF).

A d'autre part été annoncée la « création de pôles d’excellence à forte attractivité commerciale » pour le réseau de conseillers salariés. Motivation au mérite ou à la prime donc vraisemblablement.


La stratégie produit :

Côté produits, cela bougera pas mal semble-t-il du côté de l'assurance auto qui devraient se voir « étoffées » par un jeu de nouvelles garanties optionnelles. La gamme d’assurance automobile sera d'autre part étendue aux véhicules de collection ainsi qu'aux camping-cars.
On note aussi l'apparition d'offres  qui s'intégreront dans une politique de prévention et de développement durable « en matière de conduite automobile ». Quid de ces offres vraisemblablement payantes, l'avenir le dira.

http://www.aviva.fr/jahia/webdav/site/avivafr/shared/grou...


Plus d'infos :

un billet sur le renforcement des liens entre Aviva et le brokerSwinton outre-manche. Lire l'article >

http://www.information-assurances-auto-moto.com/2011/02/a...

 

Yahoo y va de ses tops 10 aujourd'hui, j'ai noté celui-ci :

http://fr.cars.yahoo.com/07022011/321/les-10-voitures-les...

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu